//
you're reading...
enterprise 2.0, PME

Outils collaboratifs en PME

Bertrand Duperrin aborde enfin la question de la pertinence de l’utilisation des outils collaboratifs au sein des PME. Nous avions déjà eu l’occasion d’en discuter brièvement lui et moi en juin dernier lorsque j’avais réagi à son billet évoquant la Solution Oriented Organization.

Dans son billet de ce jour, Bertrand commence par expliquer que selon lui, il est normal que le concept d’Entreprise 2.0 soit né et se soit développé au sein de grandes organisations. Je suis entièrement d’accord avec lui, seules les grandes entreprises pouvaient amener les ressources nécessaires à l’expérimentation de ces nouvelles pratiques …

Il démontre ensuite que les PME ont autant, voire plus, à gagner que les grandes entreprises. Cela me semble évident puisque quelques petits pourcents d’amélioration dans une PME amèneront une amélioration qui se fera beaucoup plus sentir que dans une plus grande organisation.

Enfin, Bertrand montre que même si la logique et les outils seront les mêmes, les usages seront eux différents:

  • le périmètre: les outils collaboratifs seront utilisés en PME de manière à mélanger l’interne et l’externe, les collaborateurs avec les clients et les fournisseurs. Beaucoup de temps est en effet perdu au sein des PME à faire l’interface entre les clients, la PME elle-même et ses fournisseurs. Si tous ces acteurs pouvaient se retrouver sur une plateforme collaborative, le nombre d’emails et de réunions devrait s’en trouver réduit à sa plus simple expression! Et je suis persuadé que cela donnerait un avantage concurrentiel imparable à la PME!
  • l’infrastructure: le cloud computing devrait permettre aux PME d’économiser des ressources tant financières qu’humaines au niveau de la gestion de l’informatique. Sur papier cela me semble correct, mais on sort là de mon domaine de compétence …
  • les ressources humaines: d’après Bertrand, le fait d’utiliser des outils avec lesquels la fameuse génération Y est familière permettrait de l’attirer vers le monde des PME qu’elle semble dédaigner. La, je ne suis pas entièrement d’accord avec lui, d’après mon expérience, la génération Y n’est pas si familière que cela avec la majorité des outils du web 2.0. Ils sont par contre effectivement très familiers avec la messagerie instantanée, le SMS, et la notion de clan: ils sont en contact constant avec un groupe plus ou moins restreint d’individus qu’ils côtoient tous les jours.
    Par contre, je le rejoint sur le fait qu’il y a des opportunités en or pour les jeunes au sein des PME, et que les patrons doivent trouver un moyen de rendre leur organisation suffisamment sexy que pour y attirer de jeunes talents. Des horaires flexibles et la possibilité de travailler à distance (qui je l’accorde font partie du concept d’E2.0) seront des avantages à mettre en avant, plus que les outils eux-mêmes.

A ces usages, j’ajouterais la formalisation de la conscience collective de la PME. En effet, dans beaucoup de petites structures, on préfère souvent aller discuter directement avec les personnes (ce qui en soi est plutôt positif sur le plan humain), mais sans formaliser dans un document quelconque par après les décisions prises lors de la discussion … Résultat, quelques jours plus tard, on ne se souvient plus de ce qu’on avait dit exactement, et chacun y va de sa propre petite interprétation de la discussion …
On peut également évoquer l’exemple classique du collaborateur qui quitte la PME, emportant avec lui toute une somme de connaissance extrêmement importante pour l’entreprise.
Ou encore le collaborateur qui a besoin d’une information, et la seule personne pouvant l’aider est en déplacement ou en vacances.

Au final, je dirais que l’implémentation du concept d’Entreprise 2.0 au sein d’une PME est tout à fait aussi justifié que dans une grande organisation …

Et vous, qu’en pensez-vous?

Advertisements

About barthox

I'm 38, married, 2 sons. We live in Belgium. http://about.me/barthox

Discussion

Comments are closed.

%d bloggers like this: